Pourquoi c’est mieux de faire de l’exercice l’estomac vide

Des chercheurs de l’UCL ont démontré que faire du sport à jeun augmente les effets bénéfiques de l’activité physique, selon un communiqué envoyé vendredi. Le processus d’autophagie activé lors d’un exercice d’endurance, qu’il soit très intensif ou plus classique, est notamment optimalisé dans le cas où le sportif a l’estomac vide, selon l’équipe de chercheurs dirigée par Marc Francaux, professeur à l’Institut des neurosciences de l’UCL. Leur étude a récemment été publiée dans la revue scientifique American Journal of Physiology.

 

Pourquoi-c-est-mieux-de-faire-de-l-exercice-l-estomac-videLes chercheurs néo-louvanistes se concentrent sur les conditions permettant d’optimaliser les effets bénéfiques de la pratique sportive. Parmi ces effets bénéfiques figure l’autophagie, un processus par lequel les cellules musculaires “s’auto-détruisent” en se débarrassant des molécules inefficaces, étape indispensable au renouvellement des structures cellulaires. Des chercheurs ont par ailleurs montré “que l’absence d’autophagie dans le muscle conduisait à des myopathies”, note le communiqué.

La nouveauté apportée par l’étude de l’UCL est la découverte de l’augmentation des effets de l’autophagie en cas d’exercice d’endurance effectué à jeun. Les entraînements physiques à jeun, déjà pratiqués par les sportifs d’endurance, pourraient également se montrer bénéfiques pour “Monsieur et Madame tout le monde et plus particulièrement pour les personnes souffrant de troubles du métabolisme”, concluent les chercheurs.

Share Button

Comments

comments

Powered by Facebook Comments

Updated: November 17, 2013 — 4:46 AM

Popular Posts

Radio Bagay 9 © 2013 by (239)265-2832